Accueil des nouveaux embauchés

Immergés dans un environnement de travail qu’ils connaissent peu, les publics en parcours vers l’emploi et les nouveaux embauchés sont particulièrement vulnérables face aux risques professionnels.

Les partenaires sociaux de Normandie considèrent qu’il est prioritaire d’agir pour une meilleure prise en charge de la santé et de la sécurité au travail dans les parcours vers l’emploi et l’accueil des nouveaux embauchés.

Pourquoi agir auprès des nouveaux embauchés ?

Les études (Cnamts DRP 2010) et statistiques (Cnamts 2010) confirment que près de 25% des accidents du travail concernent des salariés ayant moins d’un an d’ancienneté. Les salariés les plus jeunes (18 à 24 ans) ont près de 1,7 fois plus de probabilité d’être victimes d’un accident du travail. En 2017, une étude menée par l’INRS a permis de montrer les effets positifs de la formation initiale en santé et sécurité au travail sur la survenue d’accidents au travail chez les moins de 30 ans.

L’acquisition de connaissances et de compétences sur les questions de santé et sécurité au travail au cours du parcours qui va de l’école à l’entreprise, est un moyen essentiel pour réduire cette vulnérabilité face aux risques.

Comment agir auprès de cette population ?

Il faut agir à la fois :

- au niveau de l’école en favorisant l’acquisition de connaissances et de compétences de base en santé et sécurité au travail dans le cadre des enseignements tant en formation initiale que continue : formation des enseignants (partenariat entre la Carsat et l’académie de Normandie et des formateurs (partenariat avec l’AFPA de Caen). Un risque deux fois moindre d’AT a été observé pour les participants qui ont déclaré avoir reçu l’enseignement S&ST au cours de leur scolarité. Un risque moindre d’AT pour les participants qui ont suivi la formation « Sauveteur Secouriste du Travail » a également été observé.

- au niveau de l’entreprise, en accueillant et accompagnant ces personnes en parcours vers l’emploi, pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires et complémentaires ainsi que les bonnes pratiques de prévention et de parachever ainsi leur formation : formation par la Carsat des accueillants et des tuteurs à la prise en compte des aspects santé et sécurité au travail dans leurs missions d’accueil et d’accompagnement des apprenants et des nouveaux.

Pour que ces préoccupations de santé et sécurité au travail deviennent effectives, il faut qu’elles soient portées par un acteur clairement désigné par le chef d’entreprise au sein de l’entreprise. Ce dernier aura pour fonction d’accueillir et d’accompagner au sein de l’entreprise, les populations en parcours vers l’emploi (stagiaires, apprentis, contrats de professionnalisation, contrats d’insertion, …).

Aides financières et outils pour aider la mise en place de cette démarche

La démarche Tutoprév’ déployée en outils : Tutoprév Pédagogie (pendant les cours) et Tutoprév’ Accueil (au moment d’intégrer une entreprise)

Aller plus loin dans la démarche Tutoprév’ et retrouver l’ensemble des Tutoprév’ existants

Ces outils sont complémentaires et permettent aux enseignants et accueillants d’évaluer le niveau de connaissance du jeune/nouveau en matière de santé et sécurité au travail, de lui apprendre à détecter et analyser les risques présents dans l’entreprise et à proposer des mesures de prévention.

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email