Transport et logistique

Les entreprises du transport routier de marchandises sont touchées par une sinistralité importante.

Certaines mesures de prévention permettent cependant de réduire les risques.

Pourquoi agir contre les risques du transport et logistique ?

  • Les salariés du secteur sont 2 à 3 fois plus souvent accidentés que les salariés, des autres secteurs d’activités. La gravité des accidents qu’ils subissent est nettement plus élevée que la moyenne.
  • 9 accidents sur 10 ont lieu véhicule à l’arrêt, en particulier au moment d’accéder ou de descendre du véhicule, lors de la mise à quai, au cours des opérations de chargement/déchargement ou du bâchage et débâchage des remorques
  • 1 accident sur 10 survient sur la route provoquant des blessures graves et parfois mortelles.
  • En 2012, les accidents du travail et les maladies professionnelles ont été responsables de plus de 1 700 000 journées de travail perdues, soit en moyenne 70 journées de travail perdues par entreprise.
  • Plus de 5% de la masse salariale des TPE sont consacrées aux cotisations destinées à indemniser les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles.

Comment prévenir ces risques ?

Évaluer les risques

Pour évaluer les risques et définir les mesures de prévention adéquates, les employeurs du secteur du transport routier de marchandises peuvent s’appuyer sur 2 outils principaux :

La brochure INRS ED 6095

L’outil interactif d’évaluation des risques OIRA Transport.

Ce logiciel gratuit accessible en ligne permet aux employeurs de réaliser leur document unique et de définir un plan d’actions de prévention adapté à leur entreprise.

Définir des mesures de prévention

L’évaluation des risques doit permettre d’identifier les mesures de prévention les mieux adaptées. L’action la plus efficace consiste à supprimer ou réduire le danger. A défaut il convient de mettre en place des mesures de protection collective pour réduire les risques. En dernier recours, si ces dispositions se révèlent insuffisantes ou impossibles à mettre en œuvre, des mesures de protection individuelle doivent être mises en œuvre.

Exemples de mesures de prévention :

  • intégrer la prévention lors de la conception ou de l’aménagement des lieux et des situations de travail
  • adapter l’organisation du travail
  • mettre à disposition des conducteurs des équipements qui facilitent et sécurisent leur activité
  • former et informer les salariés afin qu’ils connaissent les risques et les mesures de prévention liés à leur activité.

Notre offre de formation pour prévenir ces risques

Consultez notre offre de formation pour la prévention de ces risques

Partager :
  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • email