Les lieux de vie collectifs

Notre soutien aux lieux de vie collectifs

Etat des lieux

Alors que la plupart des retraités souhaitent garder une vie indépendante, les lieux de vie collectifs hébergeant des retraités GIR 5-6* permettent de répondre à cette attente.
Ces structures restent malheureusement trop rares en France ou ne sont plus adaptées aux attentes des résidants. C'est pourquoi nous soutenons financièrement le développement de ce type d'hébergement.

*Il s'agit de personnes relativement autonomes mais nécessitant un soutien du fait de leur âge, de leur état de santé, de leurs ressources et de leurs conditions de vie.

Solutions d'habitation pour les retraités autonomes qui souhaitent garder leur indépendance mais dans un logement individuel adapté à leurs besoins.

VIDEO YOUTUBE

Qu'est-ce qu'un lieu de vie collectif ?

Si vous êtes actif et toujours valide, mais que votre logement ne répond plus à vos besoins, en termes de confort ou de sécurité, ou parce que vous vous sentez trop isolé, le logement intermédiaire est susceptible de répondre à vos attentes. En effet, ce type de logement ou d'hébergement est aménagé pour votre sécurité et dispose d'espaces communs qui favorisent la vie sociale. Il existe plusieurs sortes de lieux de vie collectifs :

    Les logements foyers : en savoir plus
    Les résidences services: en savoir plus
    Les béguinages : en savoir plus
    Les foyers pour travailleurs migrants
    Les logements individuels regroupés

A noter

Le financement concerne :

Les dépenses d'investissement pour la construction, la restructuration, les mises aux normes ou équipements de ces structures.

 

Montant de l'aide financière :

Il s'agit d'un prêt dont le montant, selon la forme du projet, peut aller de 30% à 50% des dépenses HT ou TTC.
Cette aide reste soumise à une enveloppe de crédits alloués chaque année par la Caisse nationale.

 

Conditions à remplir :

  • Améliorer la vie sociale et la prévention de la perte d'autonomie en répondant  à des normes techniques et architecturales précises,
  • Améliorer la qualité du cadre de vie.

    La configuration des locaux dédiés à l'animation doit permettre l'accueil de groupe de retraités et l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite et l'organisation d'activités diverses.

Que faire quand survient la dépendance ?

Lorsque survient la dépendance, il existe différentes solutions mises en place pour vous soutenir et vous accompagner : l’allocation personnalisée d’autonomie, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et l’hospitalisation à domicile.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Conseil Général de votre département.

Contact

Par courriel : aidescollectives@carsat-normandie.fr

 Merci de préciser vos coordonnées dans votre message : nom de l'interlocuteur, raison sociale, adresse postale et n° de téléphone.

fleche-haut
Partager :
  • email
  • facebook
  • twitter