Erreurs fréquentes : comment les éviter ?

L’Assurance Retraite vous guide dans vos démarches pour éviter les erreurs fréquemment commises par les assurés.

L’Assurance retraite applique le droit à l’erreur. Mesure emblématique de la loi pour un État au service d'une société de confiance, ce droit vous permet de régulariser une erreur commise de bonne foi lors de vos déclarations, sans être sanctionné. L’objectif est de vous permettre de corriger votre dossier (pour que vous perceviez les justes prestations auxquelles vous avez droit), mais aussi d’améliorer votre comportement futur.

Pour bénéficier du droit à l’erreur, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • l’assuré méconnaît la règle, c’était la première fois, ou une erreur matérielle s’est produite ;
  • il régularise sa situation de lui-même ou sur invitation de l’Assurance retraite à le faire, dans le délai qui lui est indiqué.

Pour l’Assurance retraite, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et la retraite de réversion sont les principales prestations concernées par des erreurs ou des oublis.

En savoir plus

Pour éviter toute erreur dans leurs déclarations, les assurés peuvent consulter une page dédiée.

Les assurés peuvent également consulter le site Services Publics+ qui leur explique comment éviter les erreurs dans leurs démarches administratives.

Chaque assuré est susceptible de faire l’objet d’un contrôle à tout moment. Pour en savoir plus sur les modalités d’un contrôle et connaitre les droits et devoirs des assurés, consultez la brochure "Comment sont contrôlées mes prestations ?"